COVID-19 : Nous t’offrons un programme d’entraînement maison gratuit, télécharge-le ICI !

8 raisons pour lesquelles votre poids indiqué sur la balance ne veut rien dire

Si vous êtes déjà monté sur une balance après une semaine de diète ou d’entraînement en vous demandant pourquoi le poids affiché n’a pas bougé ou pire, a augmenté…

Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul.

Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi le poids qui s’affiche sur votre balance n’est pas un bon indicateur pour savoir si oui ou non, vous avez perdu ou pris du poids.

De nombreuses personnes qui commencent à manger plus sainement et à pratiquer une activité physique trouvent que leurs efforts ne sont pas assez récompensés, du moins à court terme. C’est pour cette raison qu’il faut se concentrer sur des facteurs autres que le nombre angoissant affiché sur la balance.

Ce nombre est loin d’être un reflet fidèle des changements que votre corps subit à la suite des améliorations de votre alimentation et de vos efforts physique quotidien.

Voici les raisons pour lesquelles votre poids sur la balance ne veut rien dire.

Votre poids fluctue régulièrement

Peu importe ce que vous faites, votre poids va régulièrement fluctuer. Si vous êtes une femme, vous pourriez même voir des variations de plusieurs kilos au cours d’un même mois, même si votre alimentation et votre forme physique restent les mêmes.

D’ailleurs, le nombre sur la balance change tout au long de la journée. Si vous souhaitez utiliser une balance pour suivre votre perte de poids ou votre prise de poids, nous vous conseillons d’enregistrer les dates et les heures associées à vos pesées avec un journal de suivi.

Votre composition corporelle change

Vous vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le nombre sur la balance ne bouge pas après avoir apporté de nombreux changements à votre alimentation et à votre style de vie ? Lorsque votre poids ne bouge pas sur la balance, vous perdez de la graisse corporelle tout en gagnant du muscle. Votre poids peut donc rester le même, même si vous perdez des centimètres, signe d’ailleurs que vous allez dans la bonne direction.

Le gras est plus volumineux que le muscle

Si on prend un kilo de gras et un kilo de muscle, c’est le même poids, n’est-ce pas ? Pourtant, il y a bien une différence importante entre les deux puisque la densité diffère. Il faut donc comprendre que même si ces deux tissus pèsent le même poids, ils occupent tous les deux un volume différent. En résumé, un kilo de gras requiert jusqu’à deux fois plus de place qu’un kilo de muscle dans le corps.

C’est pour cette raison que se concentrer uniquement sur votre poids n’est pas suffisant ! Prenez par exemple, une personne qui pèse 70 kg avec 12 % de taux de masse grasse, elle aura une apparence totalement différente d’une même personne qui pèse 70 kg pour la même taille, mais dont la masse grasse s’élève à 20 %.

Ce qu’il faut donc retenir ici, c’est que 5 kg de muscles et 5 kilos de graisses possèdent un volume totalement différent, bien qu’ils pèsent pareil. La graisse prendra toujours plus de place que le muscle dans votre corps.

C’est d’ailleurs le cas de Kelsey ci-dessous, une blogueuse sur Instagram qui a démontré l’expérience en affichant son physique de départ à 65,7 kg (145 lbs) pour descendre ensuite à 55,3 kg (122 lbs) et finalement peser 63,5 kg (140 lbs). On peut donc observer qu’avec seulement 2,2 kg de différence entre la première et la troisième photo, la différence physique est hallucinante.

Pourquoi ? Car son taux de graisse a diminué et sa masse musculaire a augmenté, ce qui occupe moins de place dans le corps, comme nous l’avons détaillé ci-dessus.

Votre balance englobe tout

Lorsque vous montez sur la balance, chaque cellule de votre corps est pesée. Vous pesez des muscles, de la graisse, des organes, des os, vos vêtements, la nourriture que vous avez consommée ainsi que le verre d’eau que vous venez de boire à l’instant. Si vous vous pesez à la fin de la journée, votre poids reflète une partie de ce que vous avez mangé durant cette journée.

Cependant, cela ne signifie pas que ce sera converti en graisse, loin de là.

Sachez que la balance ne tient pas compte de tout et que les chiffres ne montrent pas une vue d’ensemble de la forme physique et de la santé, ça ne reste qu’un chiffre !

Vos vêtements disent la vérité

Au lieu de déterminer si oui ou non vous obtenez des résultats en fonction du poids affiché sur votre balance, regardez plutôt comment vos vêtements s’adaptent à votre corps. Si vos vêtements s’adaptent mieux, le nombre sur la balance n’a que peu d’importance.

Suivez votre évolution en prenant des photos

Regardez votre composition corporelle plutôt que votre poids. La meilleure façon de suivre votre évolution est d’analyser vos résultats en prenant des photos tous les mois. Prenez une photo de face et une photo de profil avec le même angle et la même luminosité pour ne pas fausser la comparaison, si possible.

Cette méthode vous permettra réellement de voir comment votre corps évolue et d’ailleurs, vous pourriez même en être surpris !

Utilisez une pince adipeuse

L’adipomètre est l’un des outils que vous devriez avoir en votre possession si vous voulez suivre votre progression de près ! En plus de ne coûter qu’une dizaine d’euros, la pince à plis cutanés et l’un des outils les plus fiables pour mesurer votre taux de masse grasse. Il s’agit en fait d’une simple pince en plastique avec laquelle vous allez pouvoir pincer votre peau et déterminer votre pourcentage de masse graisseuse.

La balance, plus un instrument de torture qu’utile ?

En plus de ne pas être un facteur 100 % fiable pour suivre votre évolution et vos résultats, la balance peut impacter négativement votre journée et vous démotiver inutilement.

Imaginez, vous montez sur votre balance après 4 semaines de rééquilibrage alimentaire et d’activité physique et vous constatez que votre poids est identique. Vous commencez donc à vous décourager et vous êtes à deux doigts de tout lâcher, car rien ne fonctionne. Alors qu’en réalité, votre taux de graisse a probablement déjà diminué et votre masse musculaire augmentée, sans que vous vous en rendiez compte, à cause du poids indiqué sur votre balance qui porte à confusion.

Plusieurs études prouvent que se peser quotidiennement peut provoquer dépression, trouble du comportement alimentaire et baisse de l’estime de soi.

Dans le cas d’une personne qui voudrait connaître son changement de poids, un impédancemètre est beaucoup plus utile et permet de calculer de manière précise le taux de graisse dans le corps.

Ne laissez donc pas cette balance contrôler votre quotidien. Utilisez plutôt des outils plus précis comme ceux mentionnés ci-dessus pour analyser et suivre votre évolution.

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *